« Transparent – cantilène du filtre bleu » avec la cinématographie de Mitch Martinez

Depuis 2011, elle nous a habitués à un partage musical pour le passage au nouvel an !
Cette fois, Christina Goh nous offre une réalisation totalement décalée de Y. Martin. Une cinématographie de Mitch Martinez, directeur de photographie, créateur de visuels pour l’industrie du cinéma (US) depuis 2003, des séquences additionnelles Pixabay, c’est « Transparent », vidéo expérimentale assumée.

Illustrer « Transparent – Cantilène du filtre bleu », le titre le plus symbolique de l’album « Blues Troubadour » (en a cappella) est une audace ou un coup de coeur !

Pour information, « cantilène » est une « complainte lyrique », une forme élémentaire de chant profane ayant donné naissance à la chanson de gestes en Occident.
Dans cette composition, la poétesse a donc opté pour une forme, hommage à l’esprit troubadour, et un fond, axé sur la symbolique blues :
« Le filtre inopiné des larmes nous permet souvent d’y voir plus clair… »
Christina Goh

Après « mieux » et avant une nouvelle vidéo qui s’annonce épique, annoncée  pour 2018, « Transparent » est un clin d’oeil de 2 minutes et une pause vocale avec Christina dans son univers « Blues Troubadour » imagé par Martinez…

Beau voyage !